BALADE Nice - Mont Boron

CAP des Baous activités


En ce mardi 24 avril, une douzaine de baladeurs de Cap des Baous, dont une bonne partie de l’ESAT de St Jeannet, a parcouru le magnifique parc du Mont Boron à Nice, parsemé de villas éclectiques, Arts déco et « Poutiniennes ».


C’est par une matinée assez frisquette que le petit groupe, parcourant la route forestière du Mt Boron, est parti « à l’assaut » du Fort du Mt Alban construit en 1560 par le « Duc de Fer »Emmanuel Philibert. Ce fort bastionné qui a magnifiquement résisté à l’assaut du temps (murs de 5m d’épaisseur) et au roi »destructeur Louis XIV en 1705(merci Vauban au passage…) offre du haut de ses 222m une vue incomparable sur la Baie des Anges et la rade Villefranche et parfois sur Bordighièra par temps clair…


La traversée du Parc du Mt Boron, reboisé en 1863, par des chemins et allées ombragées, nous conduisit jusqu’à la Batterie où la pause pique-nique fut très appréciée grâce au retour du soleil et à la vue magnifique sur le Cap de Nice et le phare de St Jean Cap Ferrat.


Après avoir entraperçu la villa Castel Mont Alban (Elton John) et admiré la villa Bois Dormant avec sa piscine « sur la digue du port » le groupe a entamé la descente vers Coco Beach entrecoupée de maisons « Belle Epoque, Arts déco, Palais russes » plus belles les unes que les autres…


Le petit arrêt à la remarquable église Arts déco de 1928 « Notre Dame du Perpétuel Secours » fut très apprécié de même que celui du point de vue touristique du Bd du Mt Boron.

Cet endroit féerique dominant Coco Beach , le port et la baie des Anges est vraiment stratégique pour admirer et expliquer pourquoi cette colline est devenue un lieu de villégiature et d’excentricité initié en 1856 par un colonel de l’armée des Indes : Robert Smith et son Château « néo- gothico-moghol » appelé aussi « folie Smith »

Comment ne pas admirer aussi le fabuleux Château de la Tour du Mt Boron du baron hongrois Maximilien Budaï (archi. Biasini) et malheureusement la décrépitude de la villa Beau Site (véritable splendeur du temps de la harpiste Gisèle Tissier et lors du passage des Cure en 1987)).


Comment ne pas s’enthousiasmer devant ces « monuments » que sont le restaurant Coco Beach (incendie en juillet 2017…) La Réserve (cabanon de crustacés de 1860 puis sa gloriette, son voilier cimenté, son plongeoir…), la villa La Côte du bon docteur Lefebvre (devenu tribunal administratif), le petit Séminaire, la grotte du lazaret, la villa Marichu, la villa de Sean Connery …


En résumé : une balade qui nous a vraiment fait rêver pendant 5h00 et 7 km de parcours quasiment plat et descendant, un vrai bonheur partagé par tous…

Baïetas et prochain RDV samedi 28 avril pour « les belles demeures de St Jean Cap Ferrat »


Richard



Posts à l'affiche
Posts Récents